Les bienfaits de la pratique du Full Fitness

Le Full Fitness ou Full-body est une expression anglaise qui désigne l’entraînement complet du corps ayant pour objectif de faire un renforcement musculaire. S’il est pratiqué correctement, il offre nombreux bienfaits pour le corps en étant un véritable allié pour la santé. Destiné aux débutants et expérimentés, on peut l’accompagner avec d’autres programmes sportifs ou le pratiquer seul régulièrement. Mais, quel que soit le conseil d’un copain de salle, il est toujours important de savoir ce que le Full Fitness apportera, de comprendre ce que l’on pratique, et de voir s’il est en adéquation avec les objectifs à atteindre pour son corps.

Conseils pour bien pratiquer le Full Fitness

Quand on décide de faire du sport, on a besoin de plus de motivation pour pouvoir s’y consacrer. Pour bien pratiquer du Full Fitness, on doit d’abord s’inscrire dans une salle de sport à Toulouse qui est dédiée à la pratique encadrée du fitness. Les coachs diplômés d’état d’un tel centre de sport aident les adhérents à définir et atteindre leurs objectifs avec des conseils et encadrement correspondant aux aspirations et aux besoins de chacun.

Après l’inscription, sachant que le Full Fitness privilégie les exercices poly-articulaires avec 3 séances par semaine espacées de deux jours, on doit préparer le corps à s’habituer à une routine plus lourde que d’habitude avec des courbatures. Ainsi, pour y arriver progressivement, on conseille parfois de ne pas réaliser exactement les mêmes exercices à chaque séance hebdomadaire. Il faut aussi bien choisir les exercices pour un même groupe musculaire.

Comment choisir les exercices à réaliser pour mieux progresser ?

Pour travailler la musculature du corps, il existe différents types d’entraînements et différents exercices adaptés à chaque groupe musculaire. Mais il y a aussi des exercices qu’il ne faut jamais négliger pour des parties importantes du corps. Ce qui implique un travail global pour l’ensemble du corps et un choix pertinent des exercices à réaliser afin d’améliorer la progression vers les objectifs à atteindre.

D’abord, il faut savoir que plusieurs muscles constituent un groupe musculaire et ils sont sollicités différemment en fonction de la technique d’exécution des exercices pratiqués. Ensuite, il faut savoir varier le recrutement musculaire pour chaque groupe musculaire pour avoir des meilleurs résultats. Ce qui signifie alors qu’il y a des exercices pour les biceps, pour les triceps, pour les pectoraux, pour les épaules, pour les abdominaux, pour le quadriceps, pour le dos et pour l’arrière du fesse.

Avantages et inconvénients du Full Fitness

Ensuite, pour mieux progresser et bien pratiquer du Full Fitness, il s’avère nécessaire de connaître les avantages et les inconvénients des exercices à réaliser. En effet, il permet de favoriser la croissance musculaire avec un développement esthétiquement harmonieux tout en gagnant du temps. Difficile au début, ce type d’entraînement requiert plus de motivation, un bon programme alimentaire pour qu’il contribue à la perte de masse grasse. Par contre, un surentraînement avec une sur-motivation augmentera les risques de blessure, et une mauvaise exécution entrainant un mauvais recrutement musculaire limitera son développement provoquant beaucoup plus de fatigue.