Retour sur la méthode Beljanski et ses nombreux champs d’application

De nombreux scientifiques poursuivent aujourd’hui les recherches pour trouver un traitement efficace contre le cancer. Cependant, des avancées remarquables ont déjà été réalisées notamment par le professeur Mirko Beljanski. Cet éminent biologiste français a développé une ligne de produits qui donne de meilleures chances de survie aux personnes qui souffrent d’une maladie dégénérative. Ci-dessous l’essentiel à savoir à ce sujet.

Comprendre la portée des découvertes du professeur Beljanski

Les recherches du professeur Mirko Beljanski se portaient principalement sur le VIH avant qu’il ne s’intéresse au cancer. Ce premier champ d’études lui a permis de mieux comprendre les maladies qui affectent les capacités immunitaires des patients. Plus tard, ses connaissances l’ont aidé à élaborer des produits pouvant soutenir l’organisme dans le cadre d’une chimiothérapie. Ce biologiste a notamment découvert une solution pour maintenir le taux de leucocytes à un niveau raisonnable pendant la cure. En temps normal, les agents chimiothérapeutiques s’attaquent aussi aux cellules de la moelle osseuse. Cela empêche le corps de produire davantage de globules blancs. Ce qui provoquera par la suite un déficit immunitaire. Les ARN fragments conçus par Beljanki permettraient d’enrayer ce processus en favorisant la multiplication des cellules sanguines.

Plus tard, cet éminent scientifique a également découvert les propriétés anti-cancéreuses de certaines espèces végétales, dont le gingko biloba. Aujourd’hui, ce chercheur est considéré par beaucoup comme un pionnier dans le domaine de la phytothérapie antitumorale. Ses fameux extraits naturels agissent en synergie avec les médicaments prescrits dans le cadre d’une chimiothérapie. Ces produits phytothérapiques améliorent l’état général du malade tout en participant à l’élimination des cellules malignes. Ce qui offre de meilleures chances de survie aux personnes qui souffrent d’un cancer.

Dans quels domaines employer les découvertes de Beljanski ?

Les recherches menées par le professeur Beljanski ouvrent de nombreux horizons. Le traitement qu’il propose permet par exemple de prévenir de graves déficiences immunitaires. Si le taux de leucocytes ne diminue pas au point de dépasser le seuil critique, le patient profitera d’un minimum de bien-être et le pronostic vital s’améliorera.

Avec la menace que représente le COVID-19, les trouvailles de Beljanski pourront éventuellement servir pour optimiser ses défenses naturelles contre les virus. Le biologiste a effectivement découvert un antiviral naturel. Le Pao Pereira, une plante venue de la forêt amazonienne, renferme des actifs qui aident l’organisme à combattre les agents pathogènes de ce type. Les extraits naturels à base de cette plante donnent les moyens de lutter contre les attaques extérieures d’origine virale. Ainsi, on peut envisager une cure pour le traitement du VIH ou pour la prévention de la nouvelle souche de coronavirus. Jusqu’à aujourd’hui, aucune étude n’a été réalisée pour confirmer ses effets sur d’autres agents infectieux. D’où l’intérêt de demander l’avis d’un spécialiste avant de se lancer. Cela permettra à chacun de prendre les bonnes décisions d’autant plus si on souffre d’une maladie chronique. Des contre-indications peuvent apparaître en fonction de ses antécédents médicaux. En prenant toutes les précautions nécessaires, on s’épargne toute mauvaise surprise. Ceci dit, les particuliers trouveront toutes les informations essentielles sur la méthode de Beljanski en ligne. Ils peuvent également solliciter une personne connaissant parfaitement les produits proposés. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *