Comment gérer un reflux gastrique ?

Le reflux gastrique est utilisé pour désigner la remontée du contenu de l’estomac vers l’œsophage. On l’appelle aussi reflux gastro-œsophagien.Pour un individu normal, c’est-à-dire sans antécédent chirurgical ou autres, il peut se produire en moyenne une à deux fois par semaine. C’est une réaction physiologiquement normale. On sait que l’estomac produit une substance acide connue sous le nom de suc gastrique. Ce dernier est responsable des traitements alimentaires consommés par la personne. Ce contenu acide par moment, remonte vers l’œsophage après l’ouverture incontrôlée du cardia. Il provoque un effet inflammatoire au niveau du thorax à cause du contact acide avec la paroi de l’œsophage. Plusieurs facteurs entrent en jeu pour qu’un reflux gastrique se produise. Ce qu’il faut retenir c’est que le contenu gastrique est composé d’acide et ce n’est pas raisonnable de l’imbiber encore de la nourriture de même caractéristique. La répétition incessante de ce phénomène peut être dangereuse. Elle peut provoquer un ulcère ou même un cancer si l’on ne prend pas la peine de le traiter.

Quelles sont les causes d’un reflux gastrique ?

Pour le cas d’une personne normale, il s’agit tout simplement d’un mauvais fonctionnement du sphincter œsophagien inférieur. C’est le barrage qui sépare l’estomac de la partie supérieure du tube digestif. En général, il ne devrait pas y avoir un refoulement sauf si la personne a mangé un repas trop copieux ou si elle se trouve dans une position qui met le cardia mal à l’aise.

Le reflux gastrique est très fréquent chez les nourrissants à cause du fait que le sphincter œsophagien n’est pas encore assez mature. La fermeture du cardia est sous un contrôle musculaire ainsi que du diaphragme.Donc, pour un bébé, il est impératif d’éviter toute pression au niveau de son ventre. Le réflexe inné pour gérer la fermeture n’est pas encore capté par son système nerveux. On pense souvent que ce phénomène n’est pas vraiment important, que c’est toute simple passagère, mais plus la paroi de l’œsophage se heurte sans arrêt à l’acidité gastrique, plus l’individu courra un grand danger. Contrairement à l’estomac, les cellules de cette paroi sont très fragiles à la concentration acide.

Comment traiter un reflux gastrique ?

On ne peut pas traiter une maladie si l’on ne sait pas la cause exacte. Il faut effectuer un diagnostic pour identifier la source du problème. Une mauvaise information peut conduire un patient à la chirurgiere flux gastro-œsophagien. D’un autre côté, si la personne atteinte d’une maladie de refoulement gastrique se désintéresse du problème, la destruction des cellules de la paroi de l’œsophage peut provoquer un rétrécissement du canal. Par conséquent, le sujet va avoir du mal à avaler de la nourriture. Mais le plus dur est la naissance de cellules cancéreuses. Dans un premier temps, il faut équilibrer l’alimentation pour éviter un reflux gastrique. La consommation d’aliment saine et modérée est déjà une prévention. L’addiction de boisson alcoolisée peut également le provoquer. Dans le cas où phénomène se produit, boire beaucoup d’eau peut atténuer la concentration de l’acidité gastrique dans l’œsophage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *