Les symptômes du 7ème mois de Grossesse

À ce stade, la femme sent à quel point une grossesse pèse beaucoup. Non seulement sur le corps, mais également sur l’esprit, la grossesse au 7ème mois vous ferez sentir lourde. Le moindre effort devient si fatigant…. Voici donc les symptômes au 7ème mois de grossesse.

La fatigue

La période de grande fatigue commence au troisième trimestre. Le sommeil manque, et vous avez même du mal à récupérer bien qu’il s’agit d’un tout petit effort. Le bébé dans le ventre demande plus de réserves pour pouvoir continuer à se développer. Donc, rien d’étonnant, vous serez toujours épuisée. Il est tout à fait normal de se sentir épuisée si vous travaillez encore. Il n’existe aucun miracle contre la fatigue à ce stade à part un bon repos.

Les contractions

Ressentir ces contractions est tout à fait normal à ce stade de grossesse. Cependant, si elles sont devenues plus douloureuses et fréquentes, ou accompagnées par une perte de sang, ou également d’un liquide, il faut vite se rendre à l’urgence. Il pourrait s’agir d’une menace d’accouchement prématuré. Pour avoir la conscience tranquille, vous pouvez effectuer un examen du col.

Troubles digestifs, symptôme du 7ème mois de Grossesse

En effet, ces troubles sont fréquents au cours de la période. L’utérus augmente en volume et comprime les organes. On peut aussi observer une lenteur lors de la digestion qui s’accompagne par des remontées acides à la fois douloureuses et pas du tout agréables. Vous pouvez aussi être victime de diarrhées. Il existe des aliments à éviter tels que : le chocolat, le café, les agrumes, et ceux qui sont trop gras

grossesse

Il est temps de faire l’échographie du troisième trimestre

À partir du 7ème mois de grossesse, il est indispensable de faire de l’échographie. Le médecin a besoin des données pour suivre le développement du fœtus et s’assurer que tout se passe bien, aucune malformation, le placenta est en bonne position. Toute cette étude permet de planifier l’arrivée au monde du bébé.

L’échographie du 3ème trimestre est la dernière avant l’accouchement, si tout se passe bien. Normalement, elle est faite à 32 SA ou bien dans un intervalle de temps compris entre 7 mois et demi et 8 mois de grossesse. Elle est importante pour bien préparer l’arrivée au monde du bébé.

C’est durant cette échographie aussi que le médecin procède à une vérification de la position du placenta et du bébé pour l’accouchement. L’idéal serait qu’il s’est déjà retourné la tête en bas. Dans le cas contraire, ce n’est pas grave, il pourra encore bouger et se positionner la tête en bas. Vers les 37 semaines, une échographie sera faite pour vérifier s’il s’est finalement positionné dans la bonne orientation. Si ce n’est toujours pas le cas, la mère devra passer un scanner pour mesurer son bassin. Ceci permet d’étudier la faisabilité d’un accouchement par voie basse sinon par césarienne.

Le placenta est aussi vérifié s’il est dans une bonne position ou situé entre le col de l’utérus et le bébé. Dans le second cas, on espère qu’il peut encore changer de place avant l’accouchement. Dans le cas contraire, une césarienne est planifiée.

Pratiquer le yoga prénatal

Le yoga fait partie des sports doux, conseillé par les professionnels de santé aux femmes enceintes. Effectivement, nombreux sont ses bienfaits tels que : meilleur équilibre nerveux, la prise de conscience de sa colonne vertébrale en vue de soulager le dos, prise de conscience des désagréments causés par le changement hormonal impliqué par la grossesse.

Il existe également d’autres bienfaits physiologiques du yoga prénatal : conscience du corps, la respiration est améliorée, plus d’énergie, relaxation et préparation à la douleur…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *