Tout savoir sur la chirurgie esthétique

La chirurgie esthétique est une spécialité chirurgicale qui regroupe l’ensemble des interventions permettant une amélioration de son apparence physique. Elle peut prendre différents aspects en traitant la rhinoplastie, la blépharoplastie la génioplastie, la microgreffe ou lambeau, la chirurgie craniofaciale. Elle s’occupe aussi de la modification des seins, du ventre, des bras, de fesses, des cuisses, des genoux…

Préparation et déroulement

Avant toute chose, le chirurgien organise un entretien avec le patient pour déterminer les modifications que ce dernier souhaite apporter à son corps. Durant la conversation, le chirurgien doit expliquer à son patient comment l’opération se déroulera, quels sont les éventuels risques et complications et quelles sont les limites d’intervention. Une fois que le patient accepte d’être opéré, un suivi médical s’en suivra. Ce suivi permettra d’identifier l’anesthésie à employer : locorégionale, locale ou générale. D’autres examens peuvent aussi être utiles en passant par la radiographie, l’IRM ou imagerie par résonance magnétique ou le scanner. Dans certains cas, on peut même avoir besoin d’une consultation psychiatrique.

Évolution de la chirurgie

Le résultat d’une chirurgie esthétique évolue souvent en fonction du temps de cicatrisation qui dure en moyenne un an après l’opération. Le lendemain de l’intervention, le chirurgien peut constater s’il y a d’éventuelles complications ou non. Un premier bilan doit avoir lieu dix jours après l’opération. Le résultat n’est acceptable qu’au bout de trois semaines, voire un mois après l’intervention. En général, après deux mois, les stigmates commencent à disparaître. Le dernier bilan devrait avoir lieu un an après cette expérience chirurgicale.

En chirurgie esthétique, peut-il y avoir des complications ou des échecs ?

Même s’il s’agit d’une chirurgie purement esthétique, le patient peut tout de même être exposé à des risques de complications et d’échecs. Paralysie, hématome ou infection localisée, les complications peuvent se manifester entre deux à une semaine après l’opération. Il se peut aussi qu’après l’implantation d’une prothèse mammaire, le patient souffre d’une allergie à la silicone, d’un enkystement, de trouble de cicatrisation, d’ectropion ou encore de blépharoplastie.

Bien évidemment, les échecs sont assez rares, cependant pour limiter que ce genre de situation n’arrive, le chirurgien doit bien examiner le cas spécifique de chaque patient. Sur le site de www.chirurgie-esthetique-bordeaux.com, on peut être mis en relation avec un chirurgien expert qui maitrise son métier.
De nos jours, la chirurgie esthétique intéresse de plus en plus d’individus. Un visage dégonflé, des seins qui tombent, un nez remonté ou des bras mal en point, cette discipline peut résoudre tout problème esthétique du corps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *