Faire beaucoup de découvertes lors d’un circuit à la carte en Bolivie

La Bolivie étale ses richesses naturelles de la cordillère des Andes jusqu’au lac Titicaca. Ce pays d’Amérique du Sud doit sa renommée à tous les havres de paix qui se montre sur son territoire. En parcourant le Salar d’Uyuni, un immense désert de sel, les aventuriers verront des paysages uniques au monde. Sans oublier les lagunes colorées qui sont des endroits à ne pas rater pour ceux qui cherchent une virée authentique.

Outre ses refuges vierges, la Bolivie est aussi connue pour les villes pittoresques dévoilant de fascinants lieux d’intérêts. Surtout, avec l’accueil chaleureux des peuples, les touristes peuvent sillonner toutes les cités boliviennes en toute quiétude. Entourée de pinacles frôlant les 6 000 mètres d’altitude, La Paz est la capitale la plus élevée du monde. Quant à Sucre, elle éblouira les visiteurs avec son mariage architectural de style local et moderne.

Faire des rencontres dans les marchés de la ville de La Paz

La Paz est une ville très concentrée installée sur le plateau de l’Altiplano dans la région des Andes. Cette cité authentique s’étale jusqu’à celle d’El Alto. Les vacanciers pourront déjà prendre un téléphérique pour jouir de ses magnifiques paysages. Ils tomberont sous le charme des montagnes qui décorent les alentours de La Paz. Lors de ce circuit à la carte en Bolivie, il ne faut pas manquer le « mercado Rodriguez », un bazar où se trouvent quelques produits locaux. Ce sera également une occasion de rencontrer des autochtones.

La ville de La Paz propose beaucoup d’endroits incontournables. Les amateurs de découvertes seront sûrement attirés par « le mercados de las brujas ». C’est le fameux marché des sorcières où les curieux tomberont sur beaucoup d’ustensiles représentant la culture bolivienne. Des fétiches, des objets rituels, des offrandes, des fœtus de lama et de l’artisanat sont à vendre dans ce coin. D’ailleurs, avant la construction d’un bâtiment, leurs traditions obligent les Boliviens à enterrer des offrandes dans les fondations. Ces donations sont dédiées à la Pachamama ou la Terre mère.

Sillonner la ville de Sucre et pour faire des découvertes

Pour continuer la virée, les vacanciers pourront opter pour la ville de Sucre. Elle est plus petite que La Paz, mais propose des lieux enchanteurs dignes d’un coup d’œil. Les routes bordées de bâtiments pittoresques sont idéales pour faire une balade romantique. D’ailleurs, cette cité est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. En explorant le mirador du parc de la Recolta, les voyageurs auront une perte de vue sur toute la ville et sa vallée. Des étrangers, des locaux et même des vendeurs de bijoux côtoient aussi cet endroit remarquable.

Pour mettre une petite touche culturelle à leur expédition, les touristes peuvent visiter les galeries de la ville de Sucre. Le musée de folklore et d’ethnologie est un lieu à privilégier. Les curieux y apercevront l’importance des fêtes religieuses de la Bolivie. Ils trouveront également des masques et les collections de déguisements qui vont avec. Cette maison d’art est celle qui expose le masque de plusieurs kilos porté autrefois par un élu. Ce dernier dansait durant trois jours sans s’arrêter. L’entrée dans le musée d’ethnologie et de folklore est gratuite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *