Tout savoir sur les implants capillaires

La greffe de cheveux est actuellement devenue une tendance, voire un besoin. Du fait de ses avantages, cette solution ne cesse de captiver les femmes et également les hommes qui sont atteints de la calvitie. À la fois esthétiques et discrets, les implants capillaires répondent parfaitement à toutes les problématiques masculines et féminines. Pour ceux qui ne le savent pas encore, la greffe capillaire consiste à implanter des bulbes de cheveux dans des zones dégarnies. Ces bulbes proviennent du patient lui-même et sont prélevés à l’arrière du crâne. Une fois implantés, les poils repoussent normalement comme s’ils avaient été toujours là.

La greffe FUT et FUE

Deux méthodes sont principalement utilisées lors de cette opération. On peut donc rencontrer la greffe FUT et la greffe FUE.

L’implantation capillaire FUT ou Follicular Unit Transplant, appelé également par « technique par bandelette » est considérée comme la plus prisée. Elle consiste à faire une incision sur la nuque du patient. Cela est dans le but d’enlever une bandelette de cheveux de 12 à 23 centimètres. On récupère les bulbes sur la bandelette et ils seront réimplantés dans les zones dégarnies. Cette opération dure entre deux ou trois heures. La greffe FUT ne cesse de séduire les professionnels du fait de ses avantages. En effet, elle permet au chirurgien de prélever une grande quantité et de qualité d’implant. Réalisée sous anesthésie locale, la greffe est indolore. Elle propose également une excellente repousse après un an.

Quant à l’implantation FUE ou Follicular Unit Extraction, c’est une méthode qui consiste à prélever un à un les bulbes à l’arrière du crâne. Et c’est ensuite qu’ils sont réimplantés dans les zones chauves. Cette extraction est réalisée à l’aide d’un foret chirurgical de 0,7 millimètre de diamètre. Si la personne présente une difficulté de cicatrisation, cette méthode est considérée comme la meilleure solution. Elle est adaptée à des petites zones. De plus, après l’intervention, aucune douleur n’est ressentie.

Les autres techniques d’implantation

Outre ces techniques d’intervention, d’autres méthodes pratiques et efficaces sont utilisées par les professionnels en implants capillaires à Nice et dans d’autres grandes villes de France. Il y a les micros fentes qui consistent à réaliser de petites coupures sur la zone chauve du patient et d’y implanter, ensuite, une greffe de taille équivalente. Cette méthode permet au chirurgien de garder la qualité de la racine des cheveux.
La méthode micro-impact est de plus en plus convoitée. À l’aide d’un punch, le chirurgien réalise de petits trous de 0,7 à 1,2 mm. Les parties de la peau qui sont prélevées servent à diminuer la taille de la zone chauve du patient.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *