La chirurgie intime

La perte de la virginité peut être volontaire, accidentel ou traumatique. Dans un cas comme dans l’autre, la femme peut souhaiter la retrouver pour une quelconque raison. Dès lors qu’elle en a les moyens, l’hyménoplastie ou l’hyménorraphie est disponible auprès de spécialiste de la chirurgie esthetique.

En quoi consiste l’hyménoplastie ?

L’hyménoplastie est cette partie de la chirurgie esthétique qui a pour mission de redonner à l’hymen son état originel, c’est-à-dire avant le premier rapport sexuel ou avant l’accident qui a conduit à sa rupture. Dans l’autre cas très particulier où cette membrane qui sépare la vulve du vagin est absente depuis la naissance, l’hyménoplastie se charge d’en fournir une à la patiente.

Techniquement parlant, l’hyménoplastie reconstruit définitivement l’hymen et par conséquent, la virginité, en incisant les reliquats d’hymen et en les suturant pour les réunir. Un prélèvement sur les muqueuses alentours est fait par le chirurgien dans le cas où ces reliquats sont insuffisants. Un hymen comme intact est alors définitivement obtenu, pouvant être confirmé par un examen gynécologique avant le mariage.

L’intervention qui dure généralement moins d’une demi-heure se passe sous anesthésie locale avec parfois une sédation et l’hospitalisation est ambulatoire. Dès le lendemain de l’opération, la patiente peut reprendre ses activités mais il lui est conseillé de ne pas pratiquer la natation, le sauna ni des activités trop physiques pendant un mois.

Les chirurgiens sont divisés au sujet de la pratique de l’hyménoplastie car, tandis que les uns pensent qu’elle est en faveur de la soumission de la femme envers les mœurs imposées par la société, les autres pensent qu’ils n’ont pas à y porter de jugement. Quoi qu’il en soit, une femme peut facilement trouver un spécialiste de la chirurgie intime auprès de clinique privé ou public et auprès d’un chirurgien esthétique ou gynécologue qui assure une intervention dans le strict respect du secret médical.

L’hyménorraphie

L’hyménorraphie pour sa part restaure l’hymen mais pour une brève période seulement, pas de manière définitive comme pour l’hyménoplastie. Elle consiste à resserrer l’entrée du vagin pour quelques jours. Un chirurgien esthétique tout comme un gynécologue peut pratiquer cette intervention.

Techniquement, l’intervenant passe un fil dans l’hymen afin de créer un hymen annulaire avec donc une ouverture au milieu. Tout comme l’hyménoplastie, l’hyménorraphie se fait en ambulatoire et ne dure qu’une demi-heure au maximum. Elle permet le retour de la patiente aux activités quotidiennes le jour même.

Le résultat de cette réfection de l’hymen peut durer entre 3 et 7 jours suivant la solidité des sutures, ce qui veut dire que l’intervention est destinée aux femmes déjà sur le point de se marier. Tout comme il est facile de trouver un chirurgien qui pratique l’hyménoplastie à Paris, il est facile de trouver un gynécologue qui peut y réaliser l’hyménorraphie.

Venant à la rescousse des femmes qui doivent se soumettre aux exigences de virginité prénuptiale mais aussi à celles qui ont subi le viol et à celles qui n’ont jamais eu d’hymen depuis leur naissance, l’hyménoplastie est une opération rapide mais coûteuse qui restaure définitivement la virginité. Et une autre solution pour celles qui veulent une virginité moins coûteuse juste avant le mariage existe et il s’agit de l’hyménorraphie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *