Quel tissu pour ma cravate ?

Lors du choix du tissu d’une cravate, la saison et le climat doivent bien évidemment être pris en compte. Ainsi, parce qu’elles s’associeront tout à fait avec une épaisse veste en tweed, les cravates plus « chaudes » en laine sont parfaitement adaptées en automne et en hiver. En revanche, les cravates dites « légères », en soie ou en lin sont plus adaptées aux températures printanières et estivales, et peuvent être facilement accordées à une veste en coton ou en lin.
Cependant, une matière peut tout à fait être par ailleurs préférée en raison de sa tenue spécifique, de son étoffe précieuse ou encore pour la facilité de son nettoyage. Ainsi pouvons-nous voir les différents tissus possibles pour une cravate.

La grenadine

Le tissage aéré de la cravate en grenadine de soie lui confère un aspect qui semblable à celui de la cravate tricot. Ce tissage permet de confectionner des cravates légères, au toucher craquant et d’excellente tenue.

La soie imprimée

Les cravates en soie imprimée sont faites de twill de soie. En Chine, les peintures sur soie existant depuis le VIIIe siècle. De nos jours, imprimer directement sur l’étoffe permet d’obtenir des motifs plus détaillés que ceux obtenus autrefois par le tissage.

La soie tissée

La différence entre les cravates de soie tissée et les imprimées tient à leur texture. Sachez par ailleurs que la soie demeure la matière la plus utilisée dans la confection de cravates de qualité. En effet, un fil de soie, qui rejoint un fil d’acier de même diamètre en terme de solidité, est d’une très grande douceur au toucher.

Le tricot

Dans le tricot, les fils de soie ne sont pas tissés mais tricotés. Le rendu de la cravate est sobre, et permet aussi de contre balancer un côté trop formel.

La soie shantung

L’étoffe est originellement issue de la province chinoise Shantung, et est façonnée à partir de soie sauvage, tissée avec des fils irréguliers qui forment comme des « boutons ». Par analogie, on donne aussi ce nom à d’autres textiles présentant cette caractéristique texturée.
Attention toutefois, car ces cravates de soie ne doivent pas être lavées, au risque de rétrécir !

La laine

La cravate en laine peut tout à fait s’associer à un ensemble hivernal. Souvent mélangée à de la soie pour permettre davantage de tenue, elle se retrouve également en cravate tricot.

Le coton

La cravate en coton se présente comme une alternative à la cravate en soie. Elle est idéale lors de la période printanière ou estivale, puisqu’elle est très agréable à porter par temps chaud.

Le lin

D’une étoffe très douce, le lin est lui aussi tout à fait adapté pour un port estival, pour plus de fraîcheur.
Décider du tissu de votre cravate n’est donc pas anodin. Plus que de choisir un simple accessoire, vous indiquerez explicitement à vos interlocuteurs que vous maîtrisez parfaitement les codes vestimentaires !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *