Comment traiter les crises d’hémorroïdes ?

L’hémorroïde, ou tumeur pelvienne est une maladie qui généralement touche les personnes dans la cinquantaine. Les statistiques démontrent qu’en France, presque 1 personne sur 3 en souffrirait. Et outre d’être extrêmement inconfortable, cette formation veineuse peut causer certaines irritations, des douleurs et même des démangeaisons. On parle alors d’une crise hémorroïdaire. Le tout est de savoir la traiter, que ce soit avec la sedorrhoide ou d’autres méthodes.

La sedorrhoide : un médicament qui a fait son succès

Une tube de crème de 30g, la sedorrhoide est une des astuces les plus répandues pour ce qui est des traitements contre les crises hémorroïdaires. Vous pouvez le trouver dans n’importe quelle pharmacie, et notamment celles en ligne. En vente libre, leur achat n’a pas besoin d’une ordonnance. Néanmoins, si telle est votre cas, vous pouvez envoyer le document sur la plateforme des drugstores virtuelle et passer simplement récupérer votre achat une heure plus tard. Cela vous fera gagner du temps, ce qui dans votre cas est gage de votre confort et votre bien-être.

La simplicité d’utilisation est le principal atout de la sedorrhoide. Le médicament est disponible avec une canule. Cette dernière est à fixer sur l’étui du tube de crème. Il ne vous reste alors qu’à étaler le contenu dans l’anus, en forçant le plus loin possible afin d’être sûre de toucher la formation veineuse.

Pour un maximum d’efficacité, on conseille une utilisation à réseau de 2 à 3 fois par jour. En règle générale, au bout de 7 jours, vous devriez voir des résultats. Dans le cas contraire, consulter un médecin serait nécessaire.

Pour information, la sedorrhoide contient 4 principes actifs qui expliquent son efficacité contre les maladies de ce genre. Elle calme la douleur grâce à la benzocaine. Elle réduit l’inflammation avec l’enoxolone. Elle optimise la résistance des veines et minimise leur perméabilité via l’esculoside. Et finalement, elle contient du bromure de dodéclonium.

Quelques gestes du quotidien qui peuvent vous être d’une grande utilité

Si les personnes de plus de 50 ans sont des sujets à risques, on rencontre actuellement un rajeunissement des patients atteints d’hémorroïde. Toutefois, peu importe votre âge, outre le sedorrhoide, vous pouvez limiter les symptômes de cette maladie, ce qui vous permettra de vaquer à vos occupations.

Par exemple, afin de soulager la douleur due aux inflammations, vous pouvez toujours prendre 3 à 4 bains chauds de 10 à 15 minutes chacun par jour. La température idéale serait de 40 °C. Cela permet de dilater les muscles et les veines.

En outre, les personnes victimes d’une hémorroïde ne doivent pas rester trop longtemps assises. Si vous travaillez donc dans un bureau, pensez à prendre des pauses et à vous promener fréquemment.

Les choses excitantes sont à éviter. Jus gazeux, piment, café, alcool, noix et bien d’autres augmentent la fréquence des crises et leur intensité. Privilégiez plutôt l’eau et les fibres. Cela facilitera l’entretien de la flore intestinale. Et pensez à ne pas rester sur le siège des toilettes trop longtemps pendant vos besoins matinaux.

Et enfin, éviter autant que faire se peut les choses lourdes. Faites de l’exercice physique, mais en évitant de lever des objets d’un poids conséquent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *